Jérémy Clédat : "Un manque criant de diversité dans la Tech"

par Jérémy Clédat

Il y a 25 jours

Cofondateur de Welcome To The Jungle et membre de The Galion Project, Jérémy Clédat incite les start-up à « redevenir un moteur d'innovation dans la culture et les pratiques managériales ».

null

Scandale du mémo sexiste chez Google, plaintes pour harcèlement sexuel chez Uber, polémique en France après une photo uniquement composée d'hommes censés représenter la French Tech : le secteur technologique rime régulièrement avec un manque criant de diversité. Trop souvent cantonné à un sujet de parité hommes-femmes, l'impératif de diversité se manifeste en réalité à tous les niveaux : genre, ethnie, handicap, sexualité, parcours académique… Et son absence est d'autant plus paradoxale pour un secteur jeune, porté par l'innovation et incarné par des entrepreneurs américains pour beaucoup issus de l'immigration !

Comment cette situation s'est-elle installée ? Difficile d'identifier la cause. Outre la responsabilité des entrepreneurs et dirigeants dans l'acceptation trop passive d'une tendance naturelle à l'endogamie, le problème se joue aussi dans la construction des représentations du secteur tech, parfois dès l'enfance, et l'absence fréquente de « role-models » issus de la diversité. Les entreprises peinent à lutter contre ces barrières invisibles et se perdent trop souvent dans des programmes réduits à de la discrimination positive qui ne s'attaquent pas à leurs racines et dans leur globalité, à la déconstruction des discriminations et des phénomènes d'autocensure.

Les start-up tech ont historiquement joué un rôle formidable d'influenceur pour faire évoluer la manière dont nous travaillons : par les outils, les nouvelles formes de communication et la transformation de l'environnement de travail. Elles doivent aujourd'hui endosser ce rôle sur la diversité, et redevenir un moteur d'innovation dans la culture et les pratiques managériales. Les tentatives ne manquent pas, et doivent se multiplier ! Pour lutter contre les préjugés, Google, via son équipe Computer Science in Media, n'hésite pas à intervenir directement auprès de Hollywood pour changer la manière dont sont mis en scène les développeurs à l'écran. Le géant californien tente de faire oublier le cliché de l'homme blanc, trentenaire, en train de coder. Une première étape indispensable pour faire changer les mentalités.

Vous voulez contribuer ?

Envoyez-nous un email !