Découvrez nos solutions

Nos solutions

40. Créer une fondation

Use case

40. Créer une fondation

Advanced

Les indicateurs clés

1

Difficulté

Facile

2

Coût

Moyen

3

Impact

Élevé

Entrepreneur : Thierry Petit

Entreprise : Showroom privé

Coeur de business :

2006

Date de création de l'entreprise

2016

Date de la mise en place du projet

1200

Nombre d’employés au moment du projet

Motivation

Après l’IPO, j’ai souhaité donner plus de sens à notre action et marquer l’engagement de Showroom privé, en agissant sur notre secteur – le textile - et notre territoire – le Nord – tous deux en crise, mais avec les moyens et l’ambition de l’entrepreneuriat.

Solution

Création d’une fondation d’entreprise, dont le premier projet a été la mise en place, à Roubaix, d’une école de formation aux métiers du e-commerce pour les personnes éloignées de l’emploi, avec un cursus en 6 mois intensif et gratuit, dispensé notamment par nos collaborateurs.

Ressources nécessaires (H/€) / organisation

La fondation et ses 2 salariés sont entièrement financés par Showroomprivé, son action est intégrée au projet de l’entreprise et son budget a été sanctuarisé afin de garantir sa pérennité. Pour l’école, nous avons travaillé en partenariat avec Simplon.co.

Effets sur l’entreprise

Le projet suscite beaucoup de fierté en interne, parce qu’il apporte du sens aux salariés et valorise leurs compétences. Et parce que c’est une réussite, puisque l’école est labellisée Grande Ecole du Numérique et va devenir un programme certifiant et diplômant.

Bien sûr cela a des conséquences positives sur l’image de l’entreprise auprès des clients, de la presse et des candidats, en démontrant que Showroomprivé est une entreprise responsable et engagée.

Un conseil

Créer une structure juridique indépendante, pour pérenniser son action indépendamment des aléas de l’entreprise Avoir les mêmes exigences pour un projet philanthropique que pour un projet entrepreneurial ! Les KPIs de succès doivent être aussi ambitieux : j’avais demandé 90% de taux d’insertion, et ils ont été atteints. Travailler en priorité sur son secteur et son bassin d’emploi : c’est là où on a le plus d’expertise qu’on a le plus d’impact.